de

Durabilité

L’Union intercantonale de réassurance (UIR) veille non seulement à la rentabilité de ses placements financiers, mais également aux intérêts de l’environnement et de la société. Grâce aux solutions dans les domaines environnementaux, sociaux et de gouvernance (critères ESG), l’UIR est en mesure d’aligner ses décisions de placement sur ses valeurs. Elle encourage ainsi un changement positif dans le monde, sans négliger pour autant les rendements.

Durabilité : l’approche de l’UIR

Le principe de l’approche de l’UIR en matière de durabilité est défini dans le règlement de placement et fait donc partie intégrante du processus de placement. Afin de garantir la prise en compte d’un maximum de classes de placement, l’approche de l’UIR suit une logique globale et applique des critères les plus objectifs possible, tels que la transparence et la traçabilité. Le département Finances rend régulièrement compte au conseil d’administration de l’UIR des activités et des progrès réalisés dans le domaine des placements durables de capitaux, notamment en ce qui concerne les titres. Les placements directs en immeubles ne sont pris en compte que dans le cadre de projets de nouveaux bâtiments ou de rénovations.

Intégration dans le processus de placement de l’UIR

Rapport ESG du portefeuille des titres de l’UIR au 31.12.2020

  • 90.7% du portefeuille satisfont à l’approche « best-in-class » tout en résistant aux critères d’exclusion.
  • Pour 6.2% du portefeuille, aucune donnée ESG n’est disponible. 
  • 3.1% du portefeuille (après correction, soit sans double comptage) ne remplissent pas les critères de durabilité. Près d’un cinquième de ces cas concernent les investissement directs : ceux-ci résistent tous aux critères d’exclusion, mais ne satisfont pas à l’approche « best-in-class ». Le reste concerne les placements collectifs : les gestionnaires de portefeuille sont aujourd’hui en cours d’identification des titres non conformes aux ESG contenus dans leurs instruments de placement, ceci afin de les remplacer.
L’intensité carbone moyenne pondérée a pu être réduite de 24 %.

Conclusions

Au 31.12.2020, tous les placements du portefeuille de l’UIR ne remplissent pas les critères de durabilité fixés. Des réaffectations au cours de l’année sous revue devraient toutefois permettre d’augmenter la durabilité, À l’avenir, elle sera encore améliorée, notamment par le biais d’une augmentation des d’investissements dans des positions qui remplissent les exigences de durabilité.