de

Avant-propos

L’Association des établissements cantonaux d’assurance (AECA) apporte son soutien aux établissements cantonaux d’assurance dans leurs principales missions de « prévention, intervention et assurance ». Ces domaines forment à eux trois un système de protection fort et unique pour les propriétaires de bâtiment, d’une importance économique considérable. C’est en ce sens que l’AECA représente ses membres à l’échelle nationale et internationale. Elle coordonne également la collaboration entre les organisations communes pour les questions centrales. L’AEAI (Association des établissements cantonaux d’assurance incendie), l’UIR (Union intercantonale de réassurance), le PSDS (Pool suisse pour la couverture des dommages sismiques), la FP (Fondation de prévention des établissements cantonaux d’assurance) et en partie la CSSP (Coordination suisse des sapeurs-pompiers) forment les organisations communes.

Pour l’AECA également, 2020 a été une année particulière. Même si les organisations communes ont été en grande partie épargnées par ses conséquences financières négatives, cette « année corona » a tout de même laissé des traces. Le report des examens de spécialiste et d’expert en protection incendie notamment a représenté une décision drastique : un choc pour les candidats sur leur voie professionnelle, mais aussi pour le marché, qui nécessite d’urgence des professionnels qualifiés. Ceux-ci sont en effet les garants de la qualité du niveau de protection incendie préventive en Suisse. 

De manière générale, divers projets ont dû être reportés, et les rencontres en personne, si importantes, ont dû se dérouler par visioconférence ou par conférence téléphonique. Malgré ces obstacles inévitables, la collaboration entre l’ensemble des acteurs a très bien fonctionné. Il a notamment été possible de poursuivre la révision de divers règlements, ce qui conduira à davantage d’efficacité dans la gestion et les activités des commissions et des groupes de travail des organisations communes.

Malgré la pandémie, l’AECA a su faire valoir les demandes et les intérêts des établissements cantonaux d’assurance (ECA) dans le cadre de discussions politiques ou se préparer à défendre certains sujets. Dans ce cadre, l’objectif de l’AECA est d’identifier de manière ciblée les thématiques pertinentes et de les porter à l’attention des personnes, institutions et organes concernés, afin que ceux-ci puissent prendre en considération les intérêts des ECA dans leurs décisions.

Le comité directeur de l’AECA s’appuie pour son travail sur le soutien des membres du comité directeur ou du conseil d’administration des autres organisations. L’année prochaine également, nous pourrons encore, tous ensemble et avec le soutien du bureau de la « Bundesgasse 20 », continuer à faire grandir nos organisations.