de

Avant-propos

L’Association des établissements cantonaux d’assurance (AECA), l’AEAI, l’UIR, le PSDS, la FP et la CSSP apportent conjointement leur soutien aux établissements cantonaux d’assurance dans leurs principales missions de « prévention, intervention et assurance ». Cette « triple protection » constitue un système de protection fort et unique pour les propriétaires de bâtiment.

2021 a été une année exceptionnelle sur le plan des dommages causés par les éléments naturels. Dans quelques régions, les orages de grêle ont eu un impact extrême, et ils ont sans doute infligé de grandes souffrances à plusieurs propriétaires de bâtiment, dont certains ont tout perdu. Pour l’ensemble des ECA, nous avons enregistré un montant total des dommages dépassant le milliard de francs suisses. Ce chiffre parle de lui-même… Et nous nous sentons honorés de pouvoir prêter main forte quand la population a besoin de nous ! C’est ce que font les établissements cantonaux d’assurance sur le terrain, avec l’appui des organisations communes en arrière-plan. Un regard par-delà les frontières, en direction de notre voisin allemand, révèle que notre système de l’assurance obligatoire présente de nombreux avantages, qu’il convient de défendre. La solidarité entre les ECA lorsque la charge de sinistres devient trop lourde pour l’un d’eux en constitue un exemple parmi d’autres.

Les mesures sanitaires prises en raison de la pandémie persistante de COVID-19 n’ont pas rendu le travail politique plus aisé. Malgré cela, l’AECA a pu prendre influence sur de nombreux dossiers politiques et faire valoir les intérêts des ECA, entre autres par rapport à la thématique des séismes, avec le projet « Engagement conditionnel en cas de séisme », avec l’Organisation dommages sismiques ou encore en lien avec le projet « Cargo sous terrain », mais également dans de nombreuses autres thématiques impliquant les assurances. Nous ne relâcherons certainement pas nos efforts en 2022.

Le comité directeur de l’AECA s’appuie pour son travail sur la collaboration avec les organes responsables des autres organisations communes. Grâce au soutien apporté par le bureau de la « Bundesgasse 20 », nous pourrons continuer, l’année prochaine également, à faire grandir nos organisations et à fournir aux ECA l’appui dont ils ont besoin.

Urs Graf, président de l’AECA

Alain Rossier, directeur de l’AECA